Skip to main content

La fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie virale transmise par les piqûres de moustiques. Les zones d’endémie sont l’Afrique subsaharienne et l’Amérique du Sud. C’est une maladie grave – souvent mortelle pour l’Homme – mais un vaccin existe.

Carte de la fièvre jaune

Carte d’endémie avérée de la fièvre jaune (en rouge) et de présence possible (en orange). Source wikipedia.

La fièvre jaune causée par le virus amaril est l’une des infections les plus graves que l’on connaisse actuellement. Les voyageurs doivent impérativement se vacciner lorsqu’il prévoit de se rendre dans un pays d’endémie. C’est une maladie à déclaration obligatoire.

Comment se propage le virus amaril ?

Le réservoir naturel de la fièvre jaune est constitué par les singes vivant dans les forêts tropicales. La maladie est généralement non mortelle pour les singes africains alors que les espères sud-américaines en meurent. Ceci pose un danger pour des espèces en voie de disparition.

Le passage du virus des singes à l’Homme se fait par piqûre de moustique. Mais la transmission entre êtres humains par le moustique est plus fréquente. Elle est à l’origine de l’épidémie de “fièvre jaune urbaine”. Le vecteur qui intervient dans cette seconde catégorie est Aedes aegypti. Ce moustique est impliqué dans la transmission d’autres maladies graves.

Haemagogus leucocelaenus est le principal vecteur du virus de la fièvre amaril en Amérique latine.

En Amérique du Sud c’est le moustique Haemagogus leucocelaenus qui est le principal vecteur du virus de la fièvre amaril. Source UOL.

La fièvre jaune est une maladie très grave qui tuerait entre 30 000 et 60 000 personnes par an en Afrique et en Amérique du Sud.

La fièvre jaune n’est pas présente en Asie. Cela est étonnant car il semblerait que les conditions soient présentes pour que la maladie s’y propage. Toutefois, il est possible que les souches de moustiques Aedes aegypti asiatique soient inaptes à être vectrice. Et que les populations humaines souvent touchée par le virus de la dengue présentent une immunité croisée contre le virus de la fièvre jaune. En effet ces deux virus sont proches parents.

Quels sont les symptômes de la fièvre jaune ?

Le degré des symptômes est variable. Dans certains cas l’infection est asymptomatique. Alors que dans les situations les plus graves elle se présente comme une fièvre hémorragique. Malheureusement la mort survient dans 10 % à 50 % des cas.

Les symptômes liés à une infection par ce virus sont divers et il est nécessaire de procéder par des analyses pour déterminer si le malade est touché par ce virus.

Comment se protéger de la fièvre jaune ?

La meilleure protection est la vaccination. Toutefois, en région tropicale et subtropicale en vue du danger que représentent les moustiques, il est important de mettre en place des actions préventives : porter des vêtements longs, utilisation de répulsifs et mise en place de moustiquaires pour se protéger durant son sommeil.

Le vaccin contre la fièvre jaune

Le risque de contracter cette maladie est 10 fois plus important en Afrique qu’en Amérique du Sud. Ainsi si vous devez vous rendre dans un pays d’endémie vous devez être vacciné. Certains pays exigent un certificat de vaccination à la frontière.

La durée de protection conférée par le vaccin est à vie. En France et aux Etats-Unis, il est recommandé dans certain cas un rappel dix ans après la première vaccination. Ceci concerne en particulier les personnes vivant en Guyane.

Nous vous rappelons que ce site à une vocation d’information et qu’en aucun cas il ne doit vous amener à prendre une décision au sujet d’un choix de traitement. Ainsi, il est important de consulter votre médecin.

Où trouver un centre de vaccination ?

En France, vous ne pouvez pas vous faire vacciner contre la fièvre jaune par votre médecin traitant. Vous devez vous rendre dans l’un des centres de vaccination. La plupart de ces centres de vaccination se trouvent dans les hopitaux.

Quelles sont les autres maladies transmises par les piqûres de moustiques ?

Les moustiques transmettent par piqûres à l’Homme d’autres maladies que la fièvre jaune. Consultez notre page présentant les principales maladies dues aux piqûres de moustiques.

Maladies présentes en France métropolitaine

Il faut faire la distinction entre les maladies importées et les maladies autochtones. Dans le second cas la contamination à bien eu lieu en France. Les maladies suivantes entrent dans cette catégorie :

Autres maladies présentes en outre-mer

Ces maladies ne sont autochtones mais les vecteurs sont pour certaines présents en France. Il est alors possible qu’elles apparaissent ou réapparaissent dans l’hexagone.