Skip to main content

La dengue

La dengue est une infection provoquée par un virus qui tue chaque année plus de 30 000 personnes dans le monde. Cette maladie est transmise par des moustiques du genre Aedes dont le moustique tigre. Les premiers cas de dengue autochtone sont apparus en France.

Originaire du sud-est asiatique cette maladie s’est rapidement propagée dans le monde. Les transports internationaux et le réchauffement climatique sont souvent incriminés par les scientifiques. Et la dengue est maintenant présente dans les régions tropicales et subtropicales du monde entier. Elle touche principalement les zones de forte densité humaine et notamment les villes et leurs banlieues. La dengue est une maladie à déclaration obligatoire.

Fumigation pour tuer les moustiques au Mexique

L’utilisation d’insecticide permet de traiter les quartiers où des cas de dengue ont été répertoriés, comme ici au Mexique. Source maxpixel.

La dengue se manifeste par des symptômes proches de ceux de la grippe. Ainsi on note de la fièvre, des douleurs musculaires et dans certains cas par des éruptions cutanées. Mais cette maladie peut se compliquer et aboutir à une forme hémorragique grave. Après guérison, le sujet est immunisé contre le sérotype qu’il a contracté. Mais pas contre les autres.

On estime que chaque année 25000 personnes décèdent dans le monde suite à une infection par le virus de la dengue. Ces personnes décédées sont principalement des enfants de moins de 5 ans. Et le nombre des malades oscille selon les sources entre 50 et 500 millions de personnes !

Carte de répartition du vecteur Aedes aegypti avec ou sans endémie de la dengue.

En bleu, aire de répartition des moustiques Aedes aegypti sans épidémie de dengue. En rouge, aire de répartition d’A. aegypti avec épidémies de dengue constatées.

Il est nécessaire de se protéger et de protéger ses proches. Car les enfants sont particulièrement concernés par les formes graves de la dengue. On peut en zone d’endémie limiter les piqûres des moustiques en modifiant ses habitudes et en combattant les moustiques.

Plus de 55% de la population mondiale est susceptible d’être exposée au virus de la dengue

INSERM

La dengue en France métropolitaine

Le premier cas d’infection de dengue autochtone en France a été déclaré en septembre 2010 dans le département des Alpes-Maritimes dans le sud-est du pays. Auparavant, les cas de patients atteints par la dengue étaient consécutives à un voyage dans un pays d’endémie.

Chaque année on enregistre en France de nombreux cas de dengue importée. C’est à dire que les malades ont été piqués dans des pays étrangers.

Lorsqu’un cas de dengue est enregistré une opération de démoustication est réalisée. En effet, un moustique tigre est capable de propager le virus s’il vient à se nourrir du sang d’une personne malade. Ainsi, il peut durant sa vie parcourir quelques centaines de mètres. Il est donc nécessaire d’appliquer localement – la zone de résidence du malade de la dengue – des insecticides pour détruire les moustiques potentiellement porteur.

Entre 2010 et 2018, les départements français concernés par au moins un cas de dengue autochtone sont les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Var, le Gard et l’Hérault.

La dengue en outre-mer

Les Antilles françaises sont particulièrement touchée par les épidémie. De même ce virus touche aussi durement l’île de la Réunion et la Nouvelle-Calédonie. Ainsi des opérations de démoustication y sont régulièrement conduites.

Comment diagnostiquer la dengue chez un malade ?

La dengue est une maladie provoquée par un virus. Les symptômes peuvent orienter vers un diagnostic notamment les éruptions cutanées. Mais il est nécessaire de réaliser après prescription médicale une analyse sanguine. Seule celle-ci peut confirmer si le malade est bien touché par cette infection. Plusieurs techniques sont employées en laboratoire :

  • Isolation de virus en culture de cellules
  • Détection du génome par PCR
  • Recherche des antigènes du virus
  • Recherche des anticorps dans le plasma du patient

Il faut ici rappeler que le diagnostic doit se faire par un médecin. Et que les malades doivent être pris en charge rapidement. L’automédication est comme toujours à proscrire. Ainsi, il est dangereux pour un malade de la dengue de prendre de l’aspirine. Celle-ci augmente le risque des complications.

Comment lutter contre cette maladie ?

Comme toujours la clé du succès pour enrayer une épidémie réside dans la lutte contre le vecteur. Il s’agit dans ce cas de détruire les moustiques du genre Aedes. Il faut neutraliser les adultes mais surtout s’attaquer aux lieux de ponte.

Aedes aegypti gorgé de sang

Femelle de moustique Aedes aegypti gorgée de sang.

Le moustique tigre est capable de pondre dans de très petit volume d’eau. Ainsi, tous les conteneurs récupérant de l’eau de pluie ou de l’eau d’arrosage doivent être régulièrement vidés ou supprimés. Puisque la durée des premiers stades aquatiques est courte, les adultes peuvent émerger après seulement cinq jours de vie dans l’eau. Donc l’opération de vidange doit être menée au moins une fois par semaine.

De nombreux moyens de lutte existent. Certains sont spécifiquement dirigés vers le moustique tigre. C’est le cas des pièges à moustiques qui attirent au moyen de phéromones et aspirent les adultes.

Quelles sont les autres maladies portées par les moustiques ?

Les moustiques transmettent à l’Homme d’autres maladies que la dengue. Consultez notre page présentant les principales maladies dues aux piqûres de moustiques.

Autres maladies présentes en France métropolitaine

Autres maladies présentes en outre-mer