Skip to main content

Les maladies transmises par les moustiques à l’Homme

Les moustiques de part leurs capacités à transmettre des maladies infectieuses sont responsables de plus de 720 000 décès chaque année à travers le monde. Dont 438 000 décès à cause du paludisme. C’est davantage que les serpents avec 50 000 morts par envenimation chaque année. Et beaucoup plus que les attaques de requins, hippopotames, crocodiles et autres animaux dangereux réunis. 

Cycle des maladies transmises par les moustiques

La plupart des agents pathogènes transmis par les moustiques ont besoin des deux hôtes (humain et moustique) pour boucler leur cycle de vie.

Les moustiques sont des insectes piqueurs qui sont responsables de la transmission de nombreuses maladies : paludisme, dengue, chikungunya, Zika, fièvre jaune, fièvre du Nil occidental,… pour ne citer que les plus fréquentes. Mais il existe de nombreuses infections que nous présenteront plus loin et probablement d’autres à découvrir.

Ces maladies peuvent être causées par des virus, des vers parasites, des protozoaires ou des larves d’insecte.

Cette menace microbiologique ne se limite pas aux seules régions tropicales. Plusieurs maladies transmises par les moustiques sont émergeantes en France. C’est-à-dire quelles sont apparues ces dernières années.

Le réchauffement climatique et les échanges internationaux sont les principales causes de l’introduction de moustiques vecteurs dans des régions qui en étaient jusqu’alors préservées. L’exemple le plus connu repris par les médias est celui du moustique-tigre. Mais les maladies peuvent aussi être introduites par des migrateurs comme les oiseaux qui passent d’un continent à un autre en très grand nombre. C’est par ces mécanismes généralement anthropiques et parfois naturels que les maladies étendent leur zone d’endémie.

Comment réagir face à ce danger ?

Il est nécessaire de bien s’informer sur les risques d’infection et sur les mesures et habitudes que chacun doit prendre pour se protéger soi-même, protéger ses enfants et protéger ses animaux de compagnie.

Bien entendu, il est important de prendre toutes les précautions nécessaires avant de se rendre dans une région tropicale. Il faut alors consulter un médecin qui le cas échéant vous prescrira un traitement préventif adapté et parfois des vaccinations. Il faut donc prévoir cette consultation plusieurs mois à l’avance.

Si à votre retour de vacances ou de déplacement à l’étranger en zone d’endémie de maladie comme le paludisme, vous ressentez des symptômes et des malaises il est important de consulter un médecin au plus vite. Chaque année en France, de nombreuses personnes sont soignées contre la paludisme après leur retour. La plupart de ces voyageurs reviennent d’un voyage en Afrique subsaharienne.

Comment les moustiques contaminent-ils les êtres humains ?

Pour qu’un moustique puisse transmettre une maladie il faut qu’il ait préalablement piqué un animal ou une personne malade puis incubé lui même l’agent pathogène. Il lui faudra plusieurs jour pour devenir infectant. C’est-à-dire que les virus vont passer dans sa salive.

Le moustique porteur peut contaminer l’être humain lors de l’injection de sa salive. Cette salive permet de fluidifier le sang et d’éviter qu’il ne coagule lorsque l’insecte s’en alimente. Ainsi cette salive est injecté dans la première phase de la piqûre juste après qu’il ait au moyen de sa trompe perçait l’épiderme. Mais soyons clair un moustique n’injecte pas le sang qu’il a pris sur un précédent hôte. 

Il existe quelques agents pathogènes et principalement des virus qui peuvent passer de la femelle moustique à ses oeufs.

Maladies présentes en France métropolitaine

Il faut faire la distinction entre les maladies rapportées d’un voyage à l’étranger et les maladies autochtones. Dans le second cas la contamination à bien eu lieu en France. Les maladies suivantes entrent dans cette catégorie :

Autres maladies graves transmises par les moustiques hors France métropolitaine

Ces maladies ne sont pas autochtones à l’hexagone mais leurs vecteurs sont pour certaines présents en France métropolitaine. Elles peuvent toutefois se manifester chez des personnes de retour de voyage. Il est possible qu’elles apparaissent ou réapparaissent sur le territoire français à la faveur du développement des insectes vecteurs.

Autres maladies moins fréquentes transmises par les moustiques

De nombreux autres agents pathogènes ont évolué afin de profiter des moustiques comme vecteur. Tous ne sont pas énumérés ici et il est probable qu’ils sont nombreux à être encore inconnus de la science.

Les agents suivants sont pour la plupart des virus. Mais vous découvrirez qu’il existe aussi des larves de mouche transmises par les moustiques et responsables de myases, ainsi que des bactéries.

Actuellement non présentes en France, les maladies suivantes sont connues pour toucher parfois les voyageurs. Mais il s’agit d’évènement rare.

Autres maladies endémiques au continent américain

Autres maladies endémiques à l’Océanie

Autres maladies endémiques à l’Afrique

  • Le virus de la forêt de Semliki
  • Le virus Sindbis
  • L’infection par Rickettsia felis
  • La fièvre de la vallée du Rift

Les moustiques peuvent-ils transmettre toutes les maladies ?

Les moustiques de part leur régime hématophage (c’est-à-dire qu’ils se nourrissent de sang) sont impliqués dans la transmission de nombreuses agents pathogènes responsables de maladies parfois mortelles. Mais tous les agents pathogènes ne peuvent être transmis par le moustique comme nous allons le voir ci-dessous. On dit que le vecteur doit avoir une compétence pour l’agent pathogène.

Le moustique tigre qu’en à lui est capable de transmettre une vingtaine de maladies virales dont les plus connues sont la dengue, le chikungunya et le virus Zika. D’autres espèces de moustique ne peuvent pas transmettre de maladie. Mais il est difficile de faire la différence entre un “bon moustique” et un “mauvais moustique”.

moustique dans l'ambre

Les moustiques peuvent transmettre de nombreuses maladies. Cela fait des millions d’années qu’ils évoluent avec leurs hôtes et avec les virus et autres agents infectieux.

Les moustiques transmettent-ils le VIH (Virus du SIDA) ?

Non, les moustiques ne peuvent pas transmettre le virus du SIDA. Si les moustiques transmettent des agents responsables de maladies comme le paludisme c’est parce que ces pathogènes effectuent une partie de leur cycle dans l’insecte. 

Le moustique digère totalement le virus du SIDA. Rappelons qu’il s’agit d’un virus fragile, qui ne survit pas longtemps à l’extérieur de l’organisme humain.

C’est pour ces raisons énoncées qu’un moustique est incapable d’être vecteur du VIH.

Pour apprendre davantage sur les moustiques

Les moustiques sont des insectes étonnants à de nombreux égards. Mieux les connaître c’est aussi mieux s’en protéger. 

Consultez nos pages dédiées :