Skip to main content

Tuer les larves de moustique avec des larvicides

Les larves de moustiques vivent dans les plans d’eau. Le milieu liquide les protège de toutes les méthodes citées auparavant. Pour les détruire on peut avoir recours à des produits larvicides qui sont des insecticides ou des souches bactériennes. Il faut toutefois utiliser ces produits avec mesure car ils ne sont pas toujours sans risque pour les écosystèmes.

Les produits larvicides

Les produits larvicides sont des insecticides ou des souches bactériennes dont l’action cible les larves des insectes. Dans le cas des moustiques ces produits sont dissous dans l’eau des bassins et des étangs. Il existe sur le marché français plusieurs larvicides pour cibler et détruire les larves de moustiques. Certains sont des préparations à base de souches bactériennes d’autres sont des formulations de composés chimiques.

Produits biologiques

Comme tous les êtres vivants, les larves de moustique sont également victimes de maladies provoquées par des micro-organismes. Les biologistes ont ainsi mis au point des traitements basés sur des bactéries pour provoquer des épidémies dans les plans d’eau et décimer les populations de larves de moustique.

Produits à base de Bti

Bacillus thuringiensis israelensis est un larvicide naturel puissant

Bacillus thuringiensis israelensis est une bactérie aux propriétés larvicides.

Le pathogène le plus efficace est Bacillus thuringiensis israelensis. Il existe plusieurs préparations à base de souches de cette bactérie souvent nommée par l’acronyme Bti par les techniciens. Il s’agit d’une produit de lutte biologique inoffensif pour l’être humain, ses animaux de compagnie et les poissons qui peuplent les bassins. Ces produits sont utilisés dans des campagnes de démoustication à grande échelle. Mais sont aussi à portée des particuliers qui veulent traiter leurs plans d’eau extérieur.

Le Bti est pulvérisé directement sur l’eau où se trouvent les larves de moustique. Les bactéries qui se trouvent en suspension sont alors ingérés par les larves. Ces bactéries produisent et libérent une toxine qui va détruire le système digestif des larves. Celles-ci incapable de se nourrir meurent après quelques heures ou jours. Les produits larvicides n’ont pas d’action sur les nymples des moustiques puisque celles-ci ne s’alimentent pas.

Produit à base de Spinosad

Le spinosad est un complexe de deux toxines produites par une bactérie nommée Saccharopolyspora spinosa. Cette préparation est employée comme insecticide à large spectre et est autorisée en agriculture biologique. Elle est homologuée en France pour traiter plusieurs ravageurs. Des préparation larvicides à base de Spinosad ont été utilisées pour contrôler les population de larves de moustique.

Toutefois la toxicité de ce produit rend son utilisation sur de grande surface problématique. Le spinosad est très toxique sur les abeilles et de nombreux insectes non nuisibles. Il est par contre peu toxique sur les mammifères, poissons et oiseaux.

Autres larvicides

D’autres préparation commerciales sont homologuées et disponibles en France. Toutefois, cela ne signifie pas que leur emploi soit sans danger pour l’environnement et la personne qui l’applique. De nombreux produits ont une longue rémanence et leur utilisation contribue à la pollution des écosystèmes. Nous vous invitons à lire les fiches techniques de ces produits et si possible de porter votre choix sur des préparations biologiques.

Autre méthode de lutte contre les larves

Il est possible d’introduire dans les plans d’eau des prédateurs naturels des larves de moustique et notamment de petits poissons.