Skip to main content

Auxiliaires aquatiques et prédateurs des larves de moustique

Les auxiliaires aquatiques sont des animaux prédateurs des larves de moustique. En s’alimentant des larves de moustique, ils feront chuter nettement la population d’insectes adultes. Toutefois ces poissons ne doivent pas être introduits dans le milieu naturel. L’introduction des gambusies a provoqué des déséquilibre et la disparation de certaines espèces autochtones. On limitera leur introduction dans des bassins de jardin.

Les bassins après quelques mois de stabilisation comportent naturellement les prédateurs des larves de moustiques. C’est le cas des coléoptères aquatiques et des larves de libellules. Mais il faut parfois introduire d’autres animaux afin de détruire la plupart des larves de moustiques.

Gambusia affinis est un poisson robuste.

La gambusie est un poisson robuste capable de survivre à des qualités d’eau diverses, douces à saumâtres. Source Pixnio.

Les poissons mangeurs de larves

Les chasseurs les plus efficaces sont les poissons. Le plus connu est le poisson rouge (Carassius auratus). Il est facile de se procurer cette espèce dans une animalerie. Reportez votre choix vers les races “peu travaillées”. En effet, les poissons voiles sont plus sensibles et risquent de ne pas s’acclimater. De plus, ils seront plus vifs et auront plus de chance d’échapper aux hérons et autres piscivores qui viendront visiter votre bassin.

Dans le sud de la France, il est assez commun d’introduire la gambusie (Gambusia affinis). Ce poisson américain de la même famille que le guppy est très robuste et est capable de se maintenir dans des eaux à plus de 30 °C. Il peut aussi survivre avec quelques centimètres de fond. Il est enfin très prolifique et quelques individus peuvent générer une descendance qui va occuper en quelques mois tout le volume d’eau mis à disposition. Enfin, il est peu probable que des hérons et autres oiseaux prédateurs ne puissent exterminer tous les gambusies de votre bassin. Contrairement aux poissons rouges et autres poissons d’ornement qui sont beaucoup plus vulnérables.

Gambusie et un prédateur des larves de moustique.

La gambusie est un redoutable prédateur des larves de moustique. Source Pixnio.

De petite taille la gambusie est un redoutable prédateur des larves de moustique. Elle a d’ailleurs été introduite dans de nombreuses régions tropicales et subtropicales pour lutter contre le paludisme. C’est le cas notamment en Camargue et en Corse. Mais elle a malheureusement fait reculer ou disparaître certains poissons indigènes comme les Aphanius.

Autre moyen de lutte contre les larves de moustique

Il est possible d’utiliser des préparations larvicides pour se débarrasser des larves de moustiques.